Espace professionnels

vos résultats en ligne

 

La Commission de Transparence (CT) de la HAS a réévalué et a maintenu le Service Médical Rendu (SMR) important des traitements hormonaux de la ménopause (THM).
Dans son rapport publié le 16 juillet 2014, la HAS souhaite rappeler que :

  • Ces traitements doivent être prescrits chez les patientes lorsque les symptômes de ménopause sont gênants au point d'altérer la qualité de vie des femmes.
  • Une évaluation du rapport bénéfice/risque doit être réalisée avant toute instauration de THM pour chaque patiente. Les risques inhérents au traitement doivent être expliqués (cancer du sein, cancer de l'endomètre, cancer de l'ovaire, risque thrombo-embolique veineux et accident vasculaire cérébral) aux femmes.
  • Le traitement doit être prescrit à dose minimale et pour une durée limitée. Une réévaluation annuelle doit être réalisée en prenant en considération l'évolution possible du rapport bénéfice/risque individuel.

Pour mémoire, les indications réévaluées par la Commission de Transparence pour toutes les spécialités de THM sont les suivantes :

  • Traitement hormonal substitutif des symptômes de déficit en oestrogènes chez les femmes ménopausées.

Le SMR des traitements hormonaux, estrogéniques ou estroprogestatifs, de la ménopause contenant de l'estradiol, du valérate d'estradiol ou de la tibolone reste important chez les patientes dont les troubles du climatère sont ressentis comme suffisamment gênants pour altérer leur qualité de vie. Les estrogènes ne doivent pas être utilisés sans progestatif.
Le SMR de la seule spécialité contenant de l'estriol reste modéré.

  • Prévention de l'ostéoporose post-ménopausique chez les femmes ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de l'ostéoporose.

L'ostéoporose post-ménopausique peut avoir comme conséquence des fractures notamment au niveau du col fémoral.
Le SMR des THM reste important en cas de troubles du climatère associés et de ménopause récente, notamment après une fracture mineure ou si l'examen ostéodensitométrique révèle une ostéoporose.

  • Pour les progestatifs uniquement, en association aux estrogènes

Les progestatifs sont indiqués dans le THM et doivent être associés aux estrogènes, en prévention du risque d'hyperplasie de l'endomètre consécutif au traitement estrogénique lorsqu'il est administré seul.
Le SMR des traitements progestatifs reste important dans le THM en complément du traitement estrogénique chez les femmes ménopausées non hystérectomisées.

Références :

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1754596/fr/traitements-hormonaux-de-la-menopause

Retour

Imprimer Haut de page