L'épidémie de maladie à virus Ebola progresse de façon significative en Afrique de l'Ouest.

Bien que le risque d'importation du virus Ebola par le biais de voyageurs en provenant des pays atteints reste faible, il ne peut pas être exclu: cette situation requiert une vigilance accrue de la part des professionnels de santé. 

Tout cas suspect, défini selon l'institut de veille sanitaire par une fièvre supérieure ou égale à 38,5°C chez une personne en provenance d'une zone à risque dans les 21 jours qui précèdent (Sierra Leone, Guinée Conakry, Libéria et Nigéria), doit:

Si le cas est classé comme possible, le SAMU prendra en charge le patient qui sera transféré dans un établissement de référence spécifiquement équipé.

Depuis le 31 Juillet, le Ministères des Affaires Etrangères et du Développement international recommande aux Français de suspendre, sauf raison impérative, tout déplacement dans les zones à risque.

Retrouvez toutes les informations complémentaires sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé :

http://www.sante.gouv.fr/epidemie-d-ebola-en-afrique-de-l-ouest-le-point-sur-les-mesures-des-autorites-sanitaires.html ,

le point épidémiologique sur le site de l'Institut de veille sanitaire :

http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Fievre-hemorragique-virale-FHV-a-virus-Ebola/Fievre-hemorragique-virale-FHV-a-virus-Ebola-Point-de-situation-au-29-juillet-2014

et les conseils aux voyageurs sur le site du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/infos-pratiques-20973/article/virus-ebola-guinee-forestiere

 

 

 

Retour