Espace patients

vos résultats en ligne

Nos actualités

 

Cette semaine le risque d'allergie aux pollens de Pariétaires et de Graminées est faible.

Retrouvez nos conseils pour vous protéger dans notre rubrique "carte de vigilance pollinique" dans l'espace "informations médicales".

 

L'Agence nationale régionale de santé (ARS) PACA et la préfecture du Var confirment un 1er cas autochtone à Toulon. Un cas est considéré comme "autochtone" lorsque le patient a contracté la maladie sur le territoire national et n'a pas voyagé dans les 15 jours précédents dans une zone où circule le virus.

Ce cas est pour l'instant unique et isolé et l'état du patient n'inspire aucune inquiétude.

Suite à ce 1er cas, le département du Var a été placé en niveau 2 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue: niveau qui correspondant à des mesures de surveillance renforcées des autres cas suspects ainsi que des populations de moustiques.

Voici les principales mesures à suivre pour lutter contre les moustiques et se protéger:

  • Eviter la prolifération des moustiques en éliminant toutes les eaux stagnantes dans lesquelles les femelles pondent leurs oeufs
  • Se protéger des piqûres en utilisant des produits répulsifs, diffuseurs électriques...
  • Consulter immédiatement son médecin traitant en présence d'une fièvre d'apparition brutale, de courbatures, ou de maux de tête, sans point d'appel infectieux tel que toux, écoulement nasal, maux de gorge, plaie infectée etc... en particulier au retour d'un voyage en zone tropicale.

 

Suite au lancement au mois de Novembre 2013 par le Laboratoire Cerba, partenaire du Laboratoire de Biologie Médicale Multisite Biotop Développement, du Test de Dépistage Non Invasif de la Trisomie 21 et autres aneuploïdies, retrouvez toutes les informations nécessaires sur ce nouveau test sur le site internet www.trisomie21-foetale.com.

Ce nouveau site, avec un espace entièrement dédié aux patientes, vous apportera des réponses claires à vos questions concernant ce test pré-natal non invasif, fiable et sans danger pour le foetus, réalisé sur une simple prise de sang de la femme enceinte.

Dans son bulletin du 12 février, le réseau sentinelle de l'INVS (Institut National de Veille Sanitaire) note un taux d'incidence élevé de cas de diarrhées aigües en région PACA, dépassant le seuil épidémique.

La contamination se fait par transmission oro-fécale:

  • par contact direct avec une personne infectée
  • par contact indirect avec l'envirronement contaminé

Les signes cliniques sont les suivants:

Apparition soudaine sur une période de 24h:

  • d'au moins 2 épisodes de vomissements
  • ou d'une diarrhée: selles liquides, à la fréquence de 2 selles de plus que ce que vous considérez comme normal et en l'absence de toute autre cause (médicaments, pathologie chronique, stress)
  • et accompagnés d'au moins un symptôme suivant: fièvre, nausées, douleurs ou crampes abdominales, céphalées

Elles sont principalement d'origine:

  • virales (Norovirus, Adénovirus...)
  • mais aussi bactériennes (Salmonella, Shigella, Yersinia, Campylobacter...)
  • ou parasitaires (Giardia, Entamoeba histolytica...)

Mesures à prendre pour éviter la contamination: l'hygiène correcte des mains

  • par lavage au savon
  • ou par application d'un soluté hydro-alcoolique

Immédiatement après contact avec une personne atteinte ou après contact avec son envirronement proche

L'identification de l'agent pathogène responsable permettra de mettre en place un traitement approprié dans les meilleurs délais.

Elle est réalisée sur simple analyse de selles. Demandez conseil à votre biologiste...

 


Imprimer Haut de page